quand on fait quelque chose, le mieux est déjà de comprendre ce que l'on fait..
Alors, concrètement, à la source, "comment peindre avec la lumière?"
Ce qu'il vous faut donc bien appréhender, c'est CE QU' EST LA LUMIÈRE ET COMMENT LA SAISIR: Si vous partez à la chasse aux lapins, c'est mieux de savoir ce qu'est un lapin..
Bon, on sait tous à quoi ressemble un lapin, et de toute façon la lumière ne ressemble pas à un lapin. Elle se rapproche plus du papillon.
Pour l'appareil, c'est tranché: C'est une particule qui, dans le cas d'un apn, vient frapper un capteur, pour y laisser son empreinte: Le photon ..D'où le mot PHOTOgraphie.
Donc, "prendre" une photographie, c'est comme être dans un nuage de papillons volants à la vitesse de la lumière, et les prendre avec une épuisette.
Si vous voulez faire une photo sombre "pour de vrai", c'est comme si vous ne vouliez attraper que quelques papillons parmi la masse.
La méthode commune, c'est de sortir son épuisette et de la retirer le plus vite possible.
C'est con hein?
-OUI C'EST TRÈS CON-
Ce qui le serait vachement moins, serait déjà de prendre une petite épuisette. Analogie au petit capteur, couplé à un objectif valable, il a vraiment son petit rendu propre.
Certains vous diront que la lumière, ce n'est pas des papillons, mais des vagues, et que c'est d'elles qu'il faut saisir les empreintes.
C'est juste aussi. Mais là, ce n'est plus de la photographie: C'est de la radiographie.
On peut aussi trouver de la poésie dans la photographie numérique. Ce n'est pas une question de matos.
C'est juste une question de papillons