Merci pour cette confiance unique,

j'en serais digne quelque soit ta pose,

l'expression de ton corps ou même encore,

cette provocation que l'image implique.

Honnêtement tu sais, j'ai beaucoup à faire.

Je dois gérer les ombres, la géométrie,

et tout un tas de conneries

 

Mais entre nous je dois t'avouer,

va s'imposer une étrange perversité.

Ne t’inquiète pas, moi je sais la contenir,

par contre toi, tu n'as d' autre choix

que la laisser te parcourir :

 

Elle va d' abord t'effleurer, puis saisir tes cheveux,

de lentes vagues de frissons glisseront sur ta peau

avec plus de légèreté que le vent sur les dunes.

Puis, elle caressera doucement tes courbes,

brûlant de la même chaleur,

le creux de ta nuque et la chute de te tes reins

..Sois rassurée, ce n'est presque rien.

 

C'est la lumière qui fait son choix.

Moi je suis prêt. Sur-expose toi.